Jusqu’où Peut Aller Un Vélo Électrique Avec Une Seule Charge ?

Si l’on parle de vélo électrique, la première question surgit : « Quel est le kilométrage du vélo ? Cela signifie combien de distance nous pouvons parcourir avec ce vélo électrique avec une seule charge.

Les fabricants revendiquent un kilométrage différent pour des vélos similaires avec la même capacité de batterie, ce qui prête à confusion. De plus, l’autonomie annoncée par le constructeur diffère de celle que nous obtenons sur la route.

Ainsi, dans cet article, nous comprendrons la gamme de vélos électriques et les facteurs qui influencent l’autonomie des vélos électriques afin que vous puissiez optimiser efficacement votre autonomie de vélos électriques. Vous pouvez également consulter notre guide sur le vélo électrique longue autonomie.

Quelle Est L’autonomie D’un Vélo Électrique ?

Le nombre de miles ou de kilomètres que vous pouvez parcourir avec votre vélo avant de recharger sa batterie est appelé l’autonomie d’un vélo électrique. Ainsi, un vélo électrique ayant une autonomie de 50 à 60 km doit parcourir une distance de 50 à 60 km avant de s’arrêter.

L’autonomie dépend de la capacité de la batterie à stocker la charge, et la capacité de la batterie est exprimée en Wh. Un vélo électrique avec une capacité de batterie de 500 Wh a plus d’autonomie qu’un vélo électrique avec une capacité de batterie de 400 Wh.

Cependant, les wattheures ne sont pas la seule chose qui fait varier l’autonomie d’un vélo électrique. Il est possible qu’un vélo électrique à longue autonomie conçu pour les trajets prolongés doive être rechargé plus tôt que prévu ou revendiqué par les fabricants.

Divers autres facteurs influencent l’autonomie d’un vélo électrique, comme le style de conduite, le niveau d’assistance, les conditions météorologiques, les types d’itinéraires, etc.

Facteurs Affectant L’autonomie Vélo Électrique

De nombreux autres facteurs peuvent influencer l’autonomie de votre vélo électrique. Cela comprend:

Taille, âge et type de batterie:

Le principal facteur dont dépend l’autonomie des vélos électriques est la batterie et sa capacité, exprimée en Wh. Dans les vélos électriques, la batterie est la principale ressource énergétique qui fournit la puissance au moteur et propulse le vélo.

Comprenons le wattheure d’une batterie:

Les watts-heures représentent la capacité énergétique de la batterie qu’elle peut fournir pendant une heure, puis s’épuise si elle fournit moins d’énergie par heure; son temps de décharge augmente et vice versa.

Vous pouvez trouver le Wh de la batterie en regardant les niveaux de la batterie. Pourtant, parfois les fabricants mentionnent la tension (V) et l’ampère-heure (Ah) de la batterie au lieu de Wh.

Dans ce cas, vous pouvez calculer Wh à l’aide d’une simple expression mathématique.

Watt-heures (Wh) = Tension (V)X Ampère-heures (Ah)

En Europe, vous trouverez 36 volts comme norme la plus courante pour la batterie, tandis qu’aux États-Unis, 48 ​​V et 52 V sont les batteries standard les plus courantes pour les vélos électriques.

Âge de la batterie:

La durée de vie de la batterie s’exprime en nombre de charges et de cycles de recharge, et la batterie VAE a une durée de vie estimée de 300 à 800 charges et cycles de recharge. Vous pouvez utiliser la batterie avec sa capacité totale pendant ce cycle, puis sa capacité commencera à se dégrader.

Type de batterie:

Le type de batterie dont votre vélo électrique est équipé affecte son autonomie. Les batteries Li-ion ont une densité énergétique et une durée de vie plus élevées que les batteries au plomb.

Par conséquent, ils peuvent stocker de grandes quantités d’énergie par unité de poids/volume, ce qui entraîne des portées plus longues. De plus, les batteries au plomb sont plus nocives pour l’environnement.

Type de moteur:

La puissance du moteur influence également l’autonomie du vélo électrique. Un moteur qui convertit un pourcentage élevé d’énergie électrique en énergie mécanique avec une perte de chaleur minimale est considéré comme le meilleur pour augmenter l’autonomie.

Le chemin que tu couvres:

Le type de chemin que vous empruntez le plus souvent a également un impact sur l’autonomie de votre vélo électrique. Les chemins accidentés ou caillouteux nécessitent plus de puissance pour surmonter les obstacles tels que les rochers, la boue, les surfaces irrégulières, etc.

Par conséquent, la batterie se décharge plus rapidement en s’efforçant de fournir une énergie continue au moteur. D’un autre côté, si votre parcours comprend plus de terrain plat et moins de collines et de montées, la portée sera alors plus grande.

Poids total d’un vélo électrique:

De plus, le poids total de votre vélo électrique détermine la durée pendant laquelle vous pouvez rouler avec une seule charge. Le poids total comprend le poids du vélo, les composants intégrés, le poids du cycliste et tout bagage supplémentaire.

Plus vous êtes lourd, plus la distance que vous pourrez parcourir est courte. Par exemple, si un cycliste de 50 kg roulant sur un vélo de 21 kg avec une batterie de 400 Wh peut parcourir une distance de 80 km, alors un cycliste de 100 kg ne pourra parcourir qu’une distance de 40 km. Dans ce cas, la portée est presque réduite de moitié.

Étant encombrant et portant un poids supplémentaire, le moteur doit exercer plus de puissance pour supporter la charge accrue. Cela entraîne une consommation d’énergie plus rapide de la batterie et, par conséquent, une autonomie plus courte.

Style de conduite/Posture:

Le cycliste utilisant le bon mode de puissance, la bonne cadence, la bonne sélection de vitesses et le bon déroulement des sentiers obtiendra plus d’autonomie que le cycliste avec des démarrages et des arrêts fréquents, une cadence incorrecte et une mauvaise sélection de vitesses.

Même si la conduite agressive, c’est-à-dire une vitesse élevée et des démarrages et arrêts rapides, a l’air cool, elle réduit l’autonomie de votre vélo électrique. Le moteur a besoin de plus de puissance pour propulser le vélo lors d’accélérations fréquentes ou à des vitesses maximales.

De même, la posture de conduite aérodynamique joue un rôle essentiel dans la vitesse ; si votre style de conduite est plus droit, vous serez confronté à plus de résistance à l’air. Par conséquent, vous obtiendrez moins de portée.

Niveau d’assistance/mode puissance:

Un vélo électrique est équipé de plusieurs niveaux d’assistance allant de 3 à 5. Ces niveaux vous permettent d’ajuster l’assistance électrique du moteur en fonction de vos besoins.

Supposons que vous passiez à un niveau élevé. Le moteur sera alors sollicité pour fournir une puissance plus continue. Par conséquent, la batterie se déchargera plus rapidement qu’avec des niveaux bas.

Ainsi, pour obtenir une autonomie maximale, il est conseillé de rouler en mode éco et avec le niveau d’assistance le plus bas.

Conditions météorologiques:

les conditions météorologiques telles que le froid et les vents forts peuvent réduire l’autonomie de votre vélo électrique. Par exemple, rouler contre des vents contraires augmente la résistance et la consommation d’énergie.

De même, la pluie ou la neige réduit l’adhérence tout en augmentant la résistance au roulement, ce qui nécessite une plus grande puissance de sortie pour surmonter ces obstacles.

De plus, par temps froid, la batterie a plus de difficultés à fournir de l’énergie au moteur en raison de la viscosité des produits chimiques de charge. Cela entraîne une diminution de l’autonomie globale.

Les pneus et leur pression:

La pression des pneus et son type affectent également l’autonomie d’un vélo électrique ; Les pneus à gomme tendre et agressifs consomment plus de batterie que les pneus à gomme dure à profil bas.

De même, une pression plus élevée donne plus de kilomètres et moins de confort, tandis que des pneus avec moins de pression vous donneront moins d’autonomie et plus de confort.

Niveau de forme physique du cavalier:

Un cycliste avec un bon niveau de forme physique utilisant un vélo mettra plus d’efforts dans le pédalage, maintiendra une bonne cadence, utilisera le mode d’assistance faible et aura une meilleure autonomie qu’une personne avec un faible niveau de forme physique.

Comment augmenter l’autonomie d’un vélo électrique

Comme tout passionné de vélo électrique, vous souhaiterez probablement également faire de longues balades sans vous soucier de recharger la batterie. Voici donc quelques moyens d’augmenter l’autonomie de votre vélo électrique:

1. Optez pour une batterie haute capacité:

Si votre batterie actuelle a de faibles wattheures, envisagez de la remplacer par une plus grande, c’est-à-dire 500 ou plus. Et choisissez des batteries li-ion pour augmenter l’autonomie de votre vélo.

2. Ne laissez pas la batterie à plat:

Pour de meilleures performances de la batterie Évitez de décharger complètement la batterie et stockez-la dans un endroit frais et sec.

3. Pédalez fort:

L’efficacité du pédalage améliore également l’autonomie d’un vélo électrique, car le vélo a besoin de moins d’assistance du moteur.

4. Démarrer et arrêter:

Les démarrages et arrêts fréquents consomment plus d’énergie de la batterie ; par conséquent, vous obtiendrez moins de portée. Plus votre vitesse est uniforme, plus vous utilisez efficacement la puissance de la batterie et, par conséquent, vous obtiendrez une plus grande autonomie.

5. Choisissez un moteur à entraînement moyen:

Les moteurs à entraînement moyen sont plus économes en énergie que ceux du moyeu car ils peuvent utiliser des engrenages de vélo.

Cela leur permet de fonctionner à leur régime optimal et de transférer efficacement la puissance à la transmission, c’est-à-dire avec un minimum de perte de chaleur.

En revanche, les moteurs de moyeu ont un frottement élevé pendant la rotation, maximisant la perte d’énergie et minimisant l’autonomie.

6. Roulez à basse vitesse:

Bien que rouler à vitesse maximale soit excitant, cela peut décharger la batterie plus rapidement. En revanche, une vitesse réduite permet de conserver l’énergie et ainsi d’étendre l’autonomie de votre vélo électrique.

7. Optimisez votre style de pilotage:

Adoptez un style de conduite attentif et économe en énergie pour augmenter l’autonomie de votre vélo électrique. Cela comprend une participation active en pédalant, une accélération progressive, des virages doux et des arrêts planifiés.

8. Évitez les terrains accidentés:

Les pentes raides et les chemins cahoteux ont des besoins énergétiques accrus. Ainsi, choisir des chemins pavés ou des surfaces planes permet d’augmenter l’autonomie du vélo électrique.

9. Bien gonfler les pneus:

Le déplacement des pneus à basse pression nécessite une puissance de sortie supplémentaire du moteur en raison d’une plus grande résistance au roulement, vidant ainsi la batterie plus rapidement.

Un vélo électrique à gros pneus en est un exemple parfait. Ainsi, pour étendre l’autonomie de votre vélo électrique, gonflez vos pneus selon les spécifications du fabricant.

10. Enlevez la charge inutile du vélo:

Rouler avec un poids supplémentaire, comme un sac à dos, une charge ou des sacoches, peut demander une puissance de sortie élevée.

Par conséquent, respectez la capacité de charge de votre véhicule et enlevez le poids supplémentaire pour maximiser la distance parcourue par charge.

11. Passer au système de freinage régénératif:

Une autre façon de multiplier l’autonomie de votre vélo électrique est d’utiliser un système de freinage régénératif. Cette technologie de freinage permet au moteur d’agir comme un générateur, restituant de l’énergie à la batterie sous forme de courant.

Cette énergie électrique charge la batterie pendant votre trajet, augmentant ainsi l’autonomie du vélo. Un freinage doux sur une période donnée donne plus de recharge qu’un freinage rapide et fort.

N’oubliez pas que ces stratégies ne doublent pas l’autonomie spécifiée de votre vélo électrique. Au lieu de cela, ils offrent la possibilité de parcourir quelques kilomètres supplémentaires. Donc, si vous voulez une capacité suffisante, achetez un vélo électrique longue autonomie.

Comment optimiser la durée de vie d’une batterie de vélo électrique ?

En suivant les conseils mentionnés ci-dessous, vous pouvez utiliser efficacement la puissance de la batterie du vélo électrique.

  1. Conservez la batterie dans un endroit frais ou à température ambiante.
  2. Évitez de conduire des vélos électriques avec une batterie chargée à 30 % ou moins.
  3. Ne chargez pas la batterie quotidiennement, car cela peut diminuer le cycle de décharge et de recharge, conduisant finalement à une faible capacité.
  4. Ne laissez jamais la batterie branchée sur le chargeur car cela entraînerait une surcharge et diminuerait sa durée de vie et donc l’autonomie de votre vélo.
  5. De plus, laisser la batterie vide pendant une période prolongée entraîne des dommages ou un dysfonctionnement des cellules, ce qui peut également affecter l’autonomie.
  6. Ne rechargez pas la batterie immédiatement après un trajet car la chaleur générée pendant le trajet a besoin de temps pour se dissiper. Attendez donc au moins une demi-heure pour permettre à la batterie de refroidir avant la prochaine recharge.

Méthode pour déterminer l’autonomie d’un vélo électrique ?

La détermination de l’autonomie implique le calcul des dimensions de la batterie et des indices de vitesse. Les étapes suivantes permettent de calculer clairement l’autonomie de votre vélo électrique.

1. Calculez l’énergie totale dont dispose votre vélo (capacité de la batterie):

Cela implique de multiplier les volts de la batterie par les ampères-heures. La plupart des vélos électriques utilisent des batteries de 38 ou 48 volts.

Cependant, les vélos électriques robustes font exception à cela. En supposant que la batterie du vélo soit de 48 volts et de 10 ampères-heures, nous obtenons une capacité de batterie de 480 Wh, c’est-à-dire 48 V x 10 Ah.

2. Estimer la consommation d’énergie par distance:

L’étape suivante consiste à calculer l’énergie utilisée. Cela dépend de nombreux facteurs, comme le poids du cycliste, sa trajectoire, sa vitesse, la météo, etc.

Outre ces conditions réelles, les mécanismes naturels de perte d’énergie tels que le frottement et la résistance de l’air rendent impossible la détermination de la consommation réelle d’énergie par distance d’un vélo électrique. Cependant, les experts ont généralement établi cette valeur entre 4 et 35 Wh par mile.

Ainsi, selon cette consommation d’énergie moyenne, si nous supposons parcourir 1 mile sur des chemins pavés ou des surfaces planes, moins d’énergie sera consommée, soit 4 Wh.

En revanche, pour parcourir la même distance sur des terrains difficiles comme les sentiers de montagne, il faut une puissance maximale, c’est-à-dire 25 WH.

3. Calculer une plage:

Pour les chemins plats, c’est-à-dire en prenant 4 Wh/mile, l’autonomie de votre vélo électrique avec une capacité de batterie de 480 WH est la suivante:

480 WH/4 = 120 miles

Pour les chemins de montagne ou accidentés, nous avons estimé 25 Wh/mile. Ainsi l’autonomie totale de votre vélo électrique sur de tels chemins sera la suivante:

 480 WH/25 = 20 miles

Cependant, il s’agit d’une fourchette estimée. C’est juste pour vous donner une méthode pour calculer l’autonomie de votre vélo électrique. La consommation d’énergie peut être supérieure ou inférieure à celle mentionnée.Vous pouvez également calculer l’autonomie à l’aide d’un calculateur en ligne.

Conclusion:

C’est ainsi que votre autonomie électrique change. J’espère que ce guide vous a aidé à déterminer à quoi vous attendre de la capacité de votre batterie.

Maintenant, c’est à vous de choisir, c’est-à-dire de payer plus d’euros pour un vélo électrique à longue autonomie ou de suivre les conseils pour profiter au maximum de l’énergie disponible.

Questions Fréquemment Posées

Q.1 Puis-je transporter une batterie supplémentaire pour mon vélo électrique ?

Oui, transporter une batterie supplémentaire vous aide à couvrir de longues distances. De nombreuses entreprises ont maintenant introduit des vélos électriques conçus pour les charges lourdes, telles que le fret, avec des batteries doubles pour améliorer l’autonomie.

Q.2 Combien de temps dure une batterie de vélo électrique ?

Cela dépend de nombreux facteurs, tels que l’entretien de votre batterie, votre style de conduite, les chemins que vous parcourez habituellement et la fréquence de conduite.

Par exemple, une batterie bien entretenue dure jusqu’à 7 ans. Cependant, vous pouvez vous attendre à ce que votre batterie offre 3 à 4 ans de performances fiables.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Votre ressource informative et complète sur les vélos à assistance électrique.

2023 VTT Guide - Tous droits réservés

fr_FRFrançais
vtt guide
Logo