Pouvez-vous Légalement Conduire Un Vélo Électrique Sans Avoir De Pédales ?

Selon le type de vélo électrique, son moteur fonctionne de deux manières: l’une qui minimise votre effort de pédalage est appelée assistance au pédalage, et l’autre qui le prend entièrement en charge est appelée commande d’accélérateur ou draisienne.

Ces vélos sont faciles à conduire ; vous n’avez pas besoin de pédaler, de vous asseoir sur la selle et de tourner l’accélérateur pour profiter de la balade.

La bonne nouvelle, c’est que ces vélos sont désormais légaux en France et que vous pouvez les circuler sur la voie publique et sur les pistes cyclables sans aucune restriction.

Conformément au décret n°2022-31 du 14 janvier 2022, ces vélos entrent dans la catégorie des cyclo mobiles légers, l’immatriculation de ces vélos n’est donc pas obligatoire.

Qu’est-ce qu’un vélo électrique sans option pédale ?

Les vélos électriques sans pédales sont connus sous le nom de « vélos électriques commandés par accélérateur ». Contrairement à un vélo électrique PAE ou classe 1 classique, les vélos à commande d’accélérateur ne nécessitent pas d’effort mécanique de votre part pour engager le moteur.

Au lieu de cela, ces vélos ont un mécanisme à levier ou à bouton appelé « accélérateur » sur le guidon. Il permet au cycliste de profiter de balades électriques sans pédaler.

Les vélos électriques sans pédalage sont disponibles avec différents types d’accélérateurs. Il s’agit des suivants:

  • Pouce
  • Torsion complète
  • Demi-torsion

Cependant, l’accélérateur au pouce est courant en raison de sa conception simple. Il s’agit généralement d’un levier sur le guidon, près de votre pouce.

Il faut appuyer sur le levier vers le bas pour activer le mode électrique. Le moteur commencera à fournir de la puissance jusqu’à ce que le vélo atteigne une limite de vitesse spécifiée, généralement 25 km/h en Europe.

Puis-je faire du vélo électrique sans pédaler ?

vélo-électrique-avec-accélérateur

Oui, vous pouvez faire du vélo électrique sans pédales. Ces types de vélos sont appelés draisiennes. Auparavant, il appartenait à la catégorie des cyclomoteurs et l’utilisateur devait respecter toutes les règles de circulation.

Mais le 14 janvier 2022, un nouveau cadre légal encadre ces deux-roues en ajoutant une nouvelle catégorie de véhicules, L1e-B (cyclomoteur), appelés cyclomobiles légers. Vous pouvez donc utiliser ces vélos sur les pistes cyclables (hors zone à bâtir) et sur la voie publique limitée à 50 km/h.

Législation sur le vélo électrique avec accélérateur

Conformément à l’article R 311-1 du code de la route, le véhicule des sous-catégories L1e-B conçu et construit pour

  1. Personne seule sans aucune intention de transport de marchandises
  2. La vitesse maximale ne dépasse pas 25 km/h
  3. Doit être équipé d’un moteur non thermique d’une pleine puissance ≤ 350 watts.
  4. Le poids du vélo doit être ≤30kg.
  5. Doit être approuvé selon la norme EN 168

Obligation pour l’utilisateur:

  1. Un permis de conduire n’est pas requis
  2. L’immatriculation du véhicule n’est pas obligatoire
  3. Le permis de responsabilité civile est obligatoire
  4. Il est interdit de circuler sur le trottoir
  5. L’âge du coureur doit être supérieur à 12 ans
  6. Le port du casque n’est pas obligatoire mais est recommandé

Avantages et inconvénients du vélo électrique avec accélérateur

Élargissez votre portée:

La commande par accélérateur s’avère une excellente solution pour les personnes ayant des problèmes de mobilité. Vous pouvez aller n’importe où avec ces vélos électriques sans penser à la scène douloureuse du pédalage.

Sélection de puissance sans tracas:

Ces vélos offrent un système simple de transition de puissance. Vous n’avez pas besoin de sélectionner les différents niveaux d’assistance sur le panneau d’affichage, tels que eco, boost, turbo, etc., sur ces vélos électriques.

L’intensité de votre pression sur le bouton ou de la torsion de la manette déterminera la quantité de puissance électrique que le moteur fournira.

Idéal pour les montées:

Il vous aidera à gravir facilement les collines et les pentes raides sans vous sentir fatigué. Vous devez pousser ou tourner le levier, et le moteur fera le reste de la magie.

Des trajets rapides et confortables:

Le boost électrique dès le début de votre ride vous permet d’atteindre rapidement la vitesse de pointe. Et vous pouvez maintenir cette vitesse tout au long de votre trajet sans vous fatiguer les jambes. Ensemble, ces deux facteurs font d’un vélo équipé d’un accélérateur une option de transport rapide et confortable.

Idéal pour chaque trajet:

Faire du vélo électrique sans pédaler peut vous ouvrir de multiples portes d’aventure. Que vous ayez l’intention de faire une visite récréative de la ville, de vous lancer dans un long voyage hors route ou d’explorer des sentiers de montagne, ces vélos sont polyvalents.

Portée limitée:

Ces vélos parcourent de courtes distances par charge car le moteur doit fournir une puissance continue, vidant la batterie plus rapidement qu’un vélo électrique classique. Cela devient particulièrement visible lorsque vous envisagez de longs voyages.

Augmentation des risques d’accidents:

L’utilisation d’un mode entièrement électrique peut entraîner des trajets incontrôlés, en particulier sur des rues fréquentées, ce qui peut entraîner des accidents et des blessures.

Impact sur votre santé:

Un vélo électrique à accélérateur limite vos mouvements car vous ne pédalerez pas pendant vos trajets. Cette diminution de l’activité physique peut entraîner diverses maladies, telles que des problèmes cardiaques, l’obésité, etc.

Disponibilité limitée:

En raison des restrictions légales, les vélos électriques sans pédales sont rares. Ces vélos sont interdits dans certains pays, tandis que d’autres les autorisent. Cependant, les cyclistes doivent respecter un code de loi complet pour posséder et utiliser ces vélos légalement.

Jusqu’où ira un vélo commandé par l’accélérateur ?

L’autonomie d’un vélo électrique sans pédale dépend de divers facteurs, notamment la batterie, le type de terrain, le poids du cycliste, les conditions météorologiques, la pression des pneus et bien d’autres encore.
Mais généralement, l’autonomie d’un vélo équilibré varie entre 20 et 25 km avec une seule charge.

Vaut-il la peine d’acheter un vélo électrique avec un accélérateur à torsion ?

L’achat d’un vélo à commande d’accélérateur dépend de vos préférences et de vos besoins. Par exemple, si vous êtes une personne âgée ou si vous avez des limitations physiques, investir dans un vélo électrique sans pédale sera une sage décision.

FAQs.

Q.1 Comment rouler en vélo électrique sans pédaler ?

Si vous possédez un vélo électrique équipé d’un accélérateur, alors oui, vous pouvez le conduire sans pédale. Une draisienne en est un exemple.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Votre ressource informative et complète sur les vélos à assistance électrique.

2023 VTT Guide - Tous droits réservés

fr_FRFrançais
vtt guide
Logo